Afid wa Istafid

. .

ϡ



ɡ Forum de culture, apprentissage et divertissement


A visiter






Recherche

» -
 The King Zaki 16 2017, 15:03

»
 The King Zaki 15 2015, 10:53

»
 The King Zaki 15 2014, 15:18

»
 must 06 2014, 12:09

»
 must 01 2014, 19:41


Godynamique

avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow Godynamique

  mos_maya 06 2007, 14:51

Godynamique



La godynamique est l'tude des vnements naturels auxquels est soumise notre plante. Ces manifestations se traduisent de diffrentes manires, ce qui nous amne distinguer :


  • la godynamique interne: ce sont les forces induites par les mouvements convectifs lents du manteau, et les dplacements conscutifs de l'corce terrestre. Les contraintes imposes la lithosphre peuvent engendrer des phnomnes soudains, tels que les ruptions volcaniques et les sismes. Mais, l'chelle des temps gologiques, la godynamique interne est responsable de la surrection des montagnes, ou inversement du creusement de larges fosss (grabens) comme le grand rift africain.
  • la godynamique externe: ce sont les manifestations physiques d'ordre mtorologiques, ou qui y sont lies. Ainsi on inclura l'rosion et les mouvements de terrain comme rsultante de l'action mcanique, voir chimique, de l'eau (sous toutes ses formes), du vent, de la temprature... Toutes ces composantes, dpendantes de l'nergie solaire, peuvent donner, lorsqu'elles sont combines, des phnomnes de faible amplitude (un crachin, une brise) sans effet majeur, ou des phnomnes de grande ampleur comme des crues ou des cyclones, lments de risques pour les socits humaines.
avatar
:: ::

:: ::

:
:
: 3138
infos : ,
: 5195
: 21/03/2007


:
: -
:

wow : Godynamique

   06 2007, 14:55

thx Merci mos maya pour les dfinitions






avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow manteau en geologie

  mos_maya 06 2007, 15:12

le monteau en geologie

Le manteau, en gologie, est une couche intermdiaire entre le noyau plantaire et la crote terrestre.

Le manteau reprsente un peu plus de 80 % du volume de la Terre et environ 65 % de sa masse. Il est spar de la crote par la discontinuit de Mohorovicic (terme frquemment abrg en moho), et du noyau par celle de Gutenberg. Ces discontinuits marquent un contraste de densit entre les couches qu'elles sparent et portent chacune le nom du sismologue qui les a dcouvertes.



On distingue (en gochimie) un manteau suprieur, source des MORB (pour Mid-Ocean Ridge Basalts, les basaltes de dorsale) et un manteau infrieur source des OIB (Ocean Island Basalts, issus de points chauds tels Hawaii ou La Runion).



D'un point de vue minralogique, la transition manteau suprieur vers manteau infrieur est marque par la transition de phase Olivine structure spinelle (Ringwoodite) en Perovskite + Magnsowstite et s'effectue 670 km de profondeur (environ 25 Giga Pascals soit 250000 atmosphres). Cette discontinuit est visible galement par les ondes sismiques. Le manteau infrieur, d'une paisseur d'environ 2100 km, s'tend jusqu'au noyau externe.



Le manteau suprieur est divis en deux parties spares par une zone dans laquelle les ondes sismiques sont ralenties : la low velocity zone. Le partie suprieure, du moho jusqu' la LVZ est appele manteau lithosphrique (du fait de son comportement plus cassant). La partie infrieur, dite manteau asthnosphrique a un comportement ductile.

Le manteau est constitu d'un agrgat de cristaux d'olivine, de pyroxnes et d'autres composants basiques. Avec la profondeur, la pression et la temprature augmentent et les minraux voluent au cours de transitions de phases.
avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow Crote terrestre

  mos_maya 07 2007, 18:40

Crote terrestre

La crote terrestre est la partie superficielle et solide du matriau dont est faite la Terre. C'est la partie suprieure de la lithosphre (qui constitue les plaques tectoniques).

La limite entre la crote terrestre et le manteau suprieur est la discontinuit de Mohorovicic, ou Moho.




Schma simplifi de la crote terrestre. 1 : crote continentale ; 2 : crote ocanique ; 3 : manteau suprieur.

La majorit des roches constituant la crote terrestre sont des oxydes; le chlore, le soufre et le fluor sont les seules exceptions importantes et leur quantit totale dans n'importe quelle roche dpasse rarement les 1%. F. W. Clarke a calcul que 47% de la crote terrestre est faite d'oxygne prsent principalement sous forme d'oxydes, dont les principaux sont les oxydes de silicium, aluminium, fer, calcium, magnsium, potassium et sodium. La silice est le constituant majeur de la crote sous forme de pyroxnodes, les minraux les plus communs des roches magmatiques et mtamorphiques.


Structure:
On distingue la crote continentale (30% de la surface terrestre) de la crote ocanique (70% de la surface terrestre) :



  • La crote continentale forme essentiellement les continents. Certaines parties peuvent toutefois se trouver immerges sous des mers ou des ocans, comme par exemple la plate-forme continentale. La crote continentale est paisse de 15 80 km, avec une moyenne de 30 km. Elle a une composition moyenne de roche granitique dioritique (dite intermdiaire), de densit 2,7 2,8. La majeure partie est probablement constitue de gneiss. La base de la crote prsente des placages de Gabbro, issus de la fusion partielle et ancienne du manteau suprieur.
  • La crote ocanique forme essentiellement le fond des ocans. Elle est beaucoup plus fine (5 7 km en gnral). Forme de roches basaltiques et de gabbro, elle est aussi plus dense (3g/cm).

    On pensait que la crote terrestre tait essentiellement granitique, et on la nommait donc "sial" (silicium-aluminium), par opposition au manteau que l'on nommait "sima" (silicium-magnsium). Maintenant, on sait que la crote de la terre n'a pas de composition homogne puisque la crote ocanique est originellement diffrente de la crote continentale, et ces appellations sont obsoltes.Il faut galement savoir que les roches trouves provenant de la crote continentale datent de 3700 millions d'annes. Paralllement, celles provenant de la crote ocanique datent de 220 millions d'annes.


08 2007, 02:31 1
avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow La Lithosphere l'Asthenosphere et le Noyau

  mos_maya 07 2007, 18:44

lithosphere

La lithosphre (littralement, la sphre de pierre ) est la partie superficielle et rigide du matriau dont sont faits les astres telluriques, dont la Terre, Mars, Vnus, Mercure, etc. Elle est divise en un certain nombre de plaques tectoniques, sur Terre.

La lithosphre est constitue de la crote et de la partie superficielle du manteau suprieur. La limite infrieure de la lithosphre (c'est--dire la limite entre le manteau suprieur rigide et le manteau suprieur ductile) se trouve l'isotherme o l'olivine (minral largement dominant dans le manteau) atteint son point de fusion : aux alentours de 1200 C. Cette profondeur varie de quasiment 0 km au niveau des dorsales ocaniques, plus de 200 km sous les vieux continents. À cause de la fusion trs partielle des minraux la constituant (entre 1 et 5 %), les matriaux deviennent moins visqueux et il se produit un transport de chaleur par convection dans l'asthnosphre, alors qu'il se fait par conduction dans la lithosphre.

La transformation d'un manteau rigide dans la lithosphre, en un manteau plus dformable (ductile) dans l'asthnosphre, est responsable d'une diminution de la vitesse et d'une attnuation marque des ondes sismiques P et S au niveau de la low velocity zone .

La lithosphre peut tre anime de mouvements de divergence ou de mouvements de convergence. Les mouvements de divergence traduisent un loignement de deux plaques l'une par rapport l'autre au niveau d'une dorsale. La convergence, un rapprochement des deux plaques. La convergence peut tre une subduction, une plaque passe au-dessous d'une autre, ou une collision, les deux plaques entre en collision (formation des montagnes). La quantit de lithosphre la surface de la Terre est toujours la mme, ceci tant du aux mouvements de convergence et de divergence, qui se compensent.



asthenosphere

L'asthnosphre (du grec asthenos, sans rsistance) est la partie ductile du manteau terrestre, directement situe sous la lithosphre rigide.

Ce concept apparat la fin des annes 1960 avec la rvolution de la tectonique des plaques en mme temps que le concept de msosphre[1]. Ce dernier concept est maintenant tomb en dsutude. L'asthnosphre est comprise entre la lithosphre et la msosphre. La profondeur de l'asthnosphre dpend donc directement de l'paisseur de la lithosphre. Elle varie entre environ 100 km sous les ocans (quelques km au niveau des rifts ocaniques) et environ 170 km sous les continents.

La distinction entre ces deux rgions se faisant sur des critres de comportement mcanique des roches, le passage d'un domaine l'autre est souvent dfinie en utilisant une isotherme (de l'ordre de 1300 C). La partie suprieure de l'asthnosphre est appele zone faible vitesse (souvent abrge LVZ d'aprs l'anglais Low Velocity zone).

Sa limite infrieure se situe entre 640 et 700 km, au niveau de la zone intermdiaire qui la spare du manteau infrieur.

Elle est le sige des cellules de convection qui constituent le moteur de la tectonique des plaques.



Noyau

Le noyau d'une plante est la partie centrale approximativement sphrique au cur de sa structure. Pour la Terre, le noyau plantaire est une masse compacte de fer presque pur. Il est probable que cette masse soit sous forme solide au cur d'un ensemble liquide qui forme la grande masse de la plante.

Pour les autres plantes, il est parfois difficile d'tablir les caractristiques du noyau. Certaines d'entre elles n'en ont peut-tre pas, soit parce que leur intrieur est entirement solide (la Lune, par exemple), soit parce que leur intrieur est entirement liquide (c'est sans doute le cas de certaines plantes gantes gazeuses comme Jupiter). Mais les certitudes sont un peu difficiles obtenir en dehors de la Terre et de la Lune, la meilleure approche pour s'en assurer restant la mthode sismique (dtectant les dformations d'ondes de choc sismique au passage au travers du noyau).

L'tude du champ magntique peut cependant fournir des indices intressants. Selon les thories les plus communment admises, le champ magntique terrestre est d aux courants lectriques qui parcourent le noyau externe (form de mtaux en fusion) circulant autour d'un noyau interne en fer solide, le mouvement de rotation provoquant un effet dynamo. Au contraire, la surface de Mars, on n'observe qu'un champ magntique fossile. Il semble indiquer que son noyau pourrait tre totalement solidifi, mais que cette plante a possd dans le pass un noyau fluide. L'absence de champ magntique la surface de Vnus est plus difficilement explicable. Il est peut tre d une vitesse de rotation trop faible ou un noyau totalement fluide.


08 2007, 03:14 1
avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow : Godynamique

  mos_maya 07 2007, 19:36

Discontinuit en gologie




  • La discontinuit de Mohorovičić, abrge Moho, est la limite entre la

    crote terrestre et le manteau suprieur de la Terre. La crute continentale, ayant une paisseur moyenne de 35 kilomtres (allant jusqu' 75 km sous les chanes montagneuses rcentes) et la crote ocanique une paisseur moyenne de 6 kilomtres, le Moho est en moyenne situ 43 kilomtres de profondeur, avec des importantes variations.

    Cette discontinuit a t dtecte pour la premire fois en en Croatie en 1909 par Andrija Mohorovičić, qui lui donna son nom. Elle est mise en vidence par une acclration brutale des ondes sismiques, les Premires (P) passant de 7 8 km/s. Cette acclration s'explique par un changement du milieu de propagation (en particulier la densit et la minralogie changent), qui implique une rfraction, la crote tant constitu majoritairement de basaltes si elle est ocanique ou de granites si elle est continentale, alors que le manteau est fait de pridotite. C'est donc une discontinuit physico-chimique.

    Depuis les annes 60, de nombreux projets de forage ont t entrepris afin d'atteindre le Moho, commencer par le MOHOLE, projet amricain de 1967-1968 qui esprait atteindre le Moho au travers de la croute ocanique prs d'Hawa, sous 4500 mtres d'eau. En 1968, le projet JOIDES a tent la mme chose prs du Mexique, toujours sous l'eau. Le premier projet tenter d'atteindre le Moho travers le continent est russe et a commenc en 1977. Tout ces projets n'ont pas russi, bien qu'en 1989, le projet russe en soit arriv forer 12km de profondeur. L'Allemagne a galement commenc un tel projet en Bavire et prvoyait atteindre le Moho en 1996.


  • La Discontinuit de Gutenberg reprsente une discontinuit dans la vitesse

    sismique qui dlimite le noyau et le manteau. Elle se situe environ 2900 km de profondeur.

    Nomm d'aprs le sismologue Beno Gutenberg.


  • La Discontinuit de Lehmann reprsente une discontinuit dans la Terre qui

    dlimite le noyau externe liquide et le noyau interne solide.
    Cette discontinuit porte le nom de la scientifique danoise Inge Lehmann.


08 2007, 03:14 1
avatar
The King Zaki
:: ::

:: ::

:
:
:
: 3909
: 31
Localisation : |W|ZakiLand|W|
infos :
: 6569
: 15/11/2006


:
:
:

wow : Godynamique

  The King Zaki 07 2007, 20:13


Merci Mos_Maya pour le sujet interessant
bravo
king2









avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow Structure dtaille de la terre

  mos_maya 08 2007, 02:57

structure interne de la terre

La structure interne de la Terre est rpartie en plusieurs enveloppes successives, dont les principales sont la crote terrestre, le manteau et le noyau. Cette reprsentation est trs simplifie puisque ces enveloppes peuvent tre elles-mme dcomposes. Pour reprer ces couches, les sismologues utilisent les ondes sismiques, et une loi : Ds que la vitesse d'une onde sismique change brutalement et de faon importante, c'est qu'il y a changement de milieu, donc de couche. Cette mthode a permis, par exemple, de dterminer l'tat de la matire des profondeurs que l'homme ne peut atteindre. (manteau profond - noyau)
Ces couches sont dlimites par les discontinuits comme la Discontinuit de Mohorovicic, celle de Gutenberg, nomme d'aprs le sismologue Beno Gutenberg, ou bien celle de Lehmann. Pour comprendre cette constitution, il faut remonter la formation de la Terre, elle s'est forme par accrtion de mtorites et lors de cette formation, les diffrentes couches se sont mises en place cause de la masse volumique par exemple de ses constituants.

Structure dtaille


Structure de la Terre. 1. crote continentale, 2. crote ocanique, 3. manteau suprieur, 4. manteau infrieur, 5. noyau externe, 6. noyau interne, A : Discontinuit de Mohorovicic, B: Discontinuit de Gutenberg, C: Discontinuit de Lehmann



Structure dtaille





(1) Crote continentale solide essentiellement granitique surmonte par endroit de roches sdimentaires. Elle est plus paisse que la crote ocanique (de 30 km 100 km sous les massifs montagneux). La crote ou corce terrestre reprsente environ 1% du volume terrestre. Elle tait anciennement appele SIAL (silicium + aluminium).

(2) Crote ocanique solide essentiellement compose de roches basaltiques. Relativement fine (environ 5 km). Elle est galement appele aussi SIMA (silicium + magnsium).

(3) Zone de subduction o une plaque senfonce parfois jusqu plusieurs centaines de kilomtres dans le manteau.

(4) Manteau suprieur qui est plus visqueux que le manteau infrieur. Il est form essentiellement de roches telle que la pridotite (ses minraux sont: olivine, pyroxne, grenat). Au contact entre la crote et le manteau suprieur on peut parfois dceler une zone appele LVZ. (voir n11).

(5) Éruptions sur des zones de volcanisme actif. Deux types de volcanismes sont reprsents ici, le plus profond des deux est dit de point chaud . Il sagirait de volcans dont le magma proviendrait des profondeurs du manteau proche de la limite avec le noyau liquide. Ces volcans ne seraient donc pas lis aux plaques tectoniques et, ne suivant donc pas les mouvements de lcorce terrestre, ils seraient donc quasiment immobiles la surface du globe.

(6) Manteau infrieur aux proprits dun solide lastique. Le manteau nest pas liquide comme on pourrait le croire en regardant les coules de lave de certaines ruptions volcaniques mais il est moins "dur" que les autres couches. Le manteau reprsente 84 % du volume terrestre.

(7) Panache de matire plus chaude qui, partant de la limite avec le noyau, fond partiellement en arrivant prs de la surface de la Terre et produit le volcanisme de point chaud.

( 8 )Noyau externe liquide essentiellement compos de fer (environ 80 %) et de nickel plus quelques lments plus lgers. Sa viscosit est proche de celle de leau, sa temprature moyenne atteint 4000 C et sa densit 10. Cette norme quantit de mtal en fusion est certainement agite (par convection, mais aussi suite aux divers mouvements de rotation et de prcession du globe terrestre). Des coulements de fer liquide peuvent y engendrer des courants lectriques qui donnent naissance des champs magntiques qui renforcent les courants crant ainsi un effet dynamo en sentretenant les uns les autres. Le noyau liquide est donc lorigine du champ magntique terrestre.

(9) Noyau interne solide (ou graine) essentiellement mtallique constitu par cristallisation progressive du noyau externe. La pression le maintient dans un tat solide malgr une temprature suprieure 5000 C et une densit denviron 13. Noyau interne et externe reprsentent 15 % du volume terrestre.

(10) Cellules de convection du manteau o la matire est en mouvement lent. Le manteau est le sige de courants de convection qui transfrent la majeure partie de lnergie calorifique du noyau de la Terre vers la surface. Ces courants provoquent la drive des continents mais leurs caractristiques prcises (vitesse, amplitude, localisation) sont encore mal connues.

(11) Lithosphre : elle est constitue de la crote (plaques tectoniques) et d'une partie du manteau suprieur. La limite infrieure de la lithosphre se trouve une profondeur comprise entre 100 et 200 kilomtres, la limite o les pridotites approchent de leur point de fusion. On trouve parfois la base de la lithosphre (certains gologues ly incluent) une zone appele LVZ (pour Low Velocity Zone ) o on constate une diminution de la vitesse et une attnuation marque des ondes sismiques P et S. Ce phnomne est d la fusion partielle des pridotites qui entrane une plus grande fluidit. La LVZ nest gnralement pas prsente sous les racines des massifs montagneux de la crote continentale.

(12) Asthnosphre : cest la zone infrieure du manteau suprieur (en dessous de la lithosphre)

(13) Discontinuit de Gutenberg : zone de transition manteau / noyau.

(14) Discontinuit de Mohorovicic : zone de transition crote / manteau (elle est donc incluse dans la lithosphre).



Caractristiques
[/size]

Dimensions respectives des diffrentes couches et tempratures approximatives qui y rgnent.

Sur cette figure, les tempratures sont donnes en degrs Celsius titre indicatif. Ne pouvant tre mesures directement mais uniquement dduites, elles sont approximatives (plus on senfonce et plus la marge derreur est grande). De plus, le globe terrestre nest pas parfaitement sphrique et le rayon rel quatorial est suprieur dune vingtaine de kilomtres au rayon polaire. Ceci fait que le Mississipi, qui a sa source prs des Grands Lacs, se dverse une altitude (celle de son embouchure dans le golfe du Mexique) plus grande que l'altitude de sa source, si l'altitude est mesure par rapport au centre de la terre. L'eau est descendue en s'coulant si on raisonne en termes d'nergie potentielle mcanique, le niveau des mers tant pris comme rfrence des altitudes.

[/center]
avatar
barbie_douce


:
:
: 984
Localisation : Barbie Land
infos :
: 3856
: 03/04/2007


:
:
:

wow : Godynamique

  barbie_douce 08 2007, 04:17

Good effort to collect all these info, thx maya
avatar
mos_maya
:: ::


:
:
: 1018
infos : *****
: 3974
: 02/04/2007


:
: -
:

wow : Godynamique

  mos_maya 13 2007, 02:04

salamou 3alaykom, merci khoti, o netmana ana al mawdo3 ynal i3jabkom

[ : 67]

    / 23 2017, 12:21